Avis sur la vidéosurveillance à La Madeleine

Le Maire de La Madeleine Sébastien Leprêtre s’enorgueille d’avoir développé les caméras de suveillance sur la commune. Cette vidéosurveillance est-elle vraiment efficace ? Sert-elle à accroître le « sentiment de sécurité » comme le suggère la charte votée par la majorité?

Voilà des mois que l’on nous assène que le dispositif est plein de vertus, transformant les plus hautes autorités de l’Etat en VRP d’un système subventionné par les finances publiques. Mais qu’en est-il réellement ? Finalement, pas grand chose à en espérer en terme d’efficacité, comme l’indique à mots feutrés le rapport de la cour des comptes sur L’organisation et la gestion des forces de sécurité publique.

L’argumentaire est portant bien rodé : une commune a vu son taux de délinquance chuté après l’installation des caméras, on pourra surveiller d’éventuels dommages sur la voie publique, etc… Il est pourtant peu crédible car si ce taux augmente d’une année sur l’autre est que ce sera aussi à cause de la vidéosurveillance ? Par ailleurs ces chiffres sont-il fiables ? pas vraiment d’après l’office national de la délinquance. Egalement, pour pouvoir détecter ces dommages il faudrait utiliser de très bonnes caméras qui puissent visualiser toute la commune.

Alors, que reste-t-il ? Un coût onéreux principalement porté par les finances communales et un dispositif qui se résume bien souvent à des enregistrements dans le vide sans surveillance continue des écrans. Surtout si ce déploiement s’accompagne d’une chute du nombre des forces de la police nationale sur le terrain.

D’ailleurs, la majorité municipale croit-elle vraiment à son efficacité ? En plus d’être vidéosurveillé, le garage à vélo installé récemment rue Faidherbe est sécurisé par une cage en métal avec digicode (cherchez l’erreur…) Si la vidéosurveillance n’est pas jugée suffisamment fiable pour protéger quelques vélos, qu’en sera-t-il des personnes et des biens alors que tout cela sera finalement extrêmement coûteux pour la commune ?

Coûteux, à l’efficacité non démontrée, et potentiellement attentatoire à la vie privée et aux libertés, ce système ne nous convainc pas du tout. Pourquoi ne pas faire confiance à nos forces de l’ordre humaines ? Nous préférons leur professionalisme et leur connaissance du terrain à des gadgets électroniques.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail