Sécurité, Identité et Nationalité

Dans un grand silence, la peur a remplacé l’espoir. Un an après l’esprit du 11 janvier, étincelle d’un réveil citoyen dans la nuit politique, Sécurité, Identité et Nationalité ont usurpé notre devise républicaine. Où est l’espoir , quand la police municipale est armée, l’artiste, les lectures, le déplacement contrôlés ? Quand l’action et la parole citoyenne désertent la sphère politique laissant le champ libre aux professionnel-LE-s de la tribune ? N’y a-t-il pas urgence à réagir ? N’avons-nous pas touché le fond aux dernières élections ? Nous, Madeleinois, avons besoin de vérité, et d’espoir.

Ce texte est celui de la tribune de notre groupe publiée dans le magazine municipal de février. Rappel:  chaque mois, nous avons le droit un texte de 603 caractères (nombre déterminé suite à un savant  calcul proportionnel  à celui des résultats aux élections municipales)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail